Fashion

I Just Don’t Know What To Do With Myself

TIP: Cliquez sur une image pour l’afficher en entier (version responsive). Vous pouvez ensuite faire défiler les photos avec les touches ← et → du clavier ou en cliquant sur les flèches apparaissant au survol de l’image.

Pictures by Eugénie Michel

I just don’t know what to do with myself. Ce sont les paroles -les white stripes, remember?- qui me sont naturellement venues en tête lorsqu’il me fallut trouver un titre pour illustrer cette série de photographies réalisées en mai dernier au sortir du confinement. En effet, non seulement je ne savais pas quoi faire de moi, de ma vie comme de mes dix doigts, mais je ne savais juste pas quoi faire de moi, toute la nuance et les hasards de mon état se trouvant dans ce “juste” là. Tout me paraissait obsolète, moi compris. Comme beaucoup, j’étais larguée.

A ce stade, j’aurais aimé pouvoir écrire “et puis, je suis partie à Rome et c’est là que j’ai trouvé…”, mais il n’en fut rien. Je reparti avec trois fois plus de points d’interrogations sur les bras. Août vint et durant plus d’un mois je ne dormi pas, ou presque pas, sans que mon énergie physique n’en pâtisse pour autant, puisque du soir au matin j’étais aux abois, restless dirait-on. Intellectuellement en revanche c’était le néant, et je postais sur Instagram des textes rédigés précédemment sans y comprendre traître mot, hagarde et désespérée de retrouver la clé de ma foutue tête. Septembre et enfin ce fut le sommeil, un long tunnel de réparation, mais toujours pas plus d’inspiration que de motivation.

Puis -il est là, je l’avais bien dit !-, voila que quelque part au crépuscule de ce décidément curieux été le claquement de mes talons dorés sur la cour pavée des Invalides me ramena à la réalité, et que sans

prévenir les brumes qui m’encombraient se dissipèrent. A force je m’étais presque manquée, moi et mes logorrhées, et j’ose espérer qu’à vous aussi.

Dress : H&M x Johana Ortiz

Leave a Reply

Your email address will not be published.