Beauty

New life, bonjour !

Avec Azel, nous avons notre petite routine lorsque que Matthieu est en vadrouille. Pour mon plus grand plaisir, en ce moment elle se réveille un peu plus tard que d’habitude (Je suis foutu, à tous les coups demain elle va se réveiller aux aurores maintenant que j’ai posé ces lignes), on prend le biberon au lit, on se prépare, et direction la crèche. J’ai récemment acheté une voiture, et enfin je peux le certifier, quel plaisir d’avoir son indépendance et de pouvoir rouler en écoutant sa propre musique ! Je n’aurais jamais pensé dire ça un jour (j’avais si peur de conduire il y a encore 2 semaines). Mais même si je suis fatiguée, et que la déposer à la crèche est une petite mission, avec cette voiture, c’est devenu un plaisir. Comme un petit rituel que nous sommes en train de mettre en place elle et moi. Elle a chopé notre amour de la musique, elle l’adore, elle danse, elle s’enjaille, c’est beaucoup trop mignon à voir.
Je rentre à la maison, ou je me pose dans un petit coffee (j’adore découvrir toutes ces petites adresses à Dubai. D’ailleurs, il y a tellement de lieux mignons qui ne sont absolument jamais mis en avant, qu’on ne voit pas dans les médias, mais qui me rappellent tellement ma douce vie à Los Angeles), et ayant trois heures de plus que la France, je prends le temps justement d’écrire, pour mon blog, rédiger mes e-mails, organiser mes prochains déplacements. Et au fur et à mesure que la journée s’accélère, je rentre dans le vif avec ma création de contenu, photos, vidéos etc, pour finalement retourner à la crèche récupérer Azel entre 16h et 17h. La nounou prend le relais car j’ai besoin de retourner bosser, sur le coup de 19h, je fais dîner Azel puis dodo.
De mon côté, soit je vais sortir au resto avec mes potes, soit je vais retourner bosser car en réalité, comme il y a trois heures de moins en France, il y a encore une activité dense.
Pour le moment en tout cas, nous avons fait le choix de mettre Azel à la crèche un jour sur deux, de manière à ce que nous puissions profiter d’elle car nous travaillons depuis la maison. Cela nous permet de pouvoir partager le déjeuner avec elle, ou lui voler un bisou entre deux réunions Zoom.
Nous prenons encore doucement nos marques. Je pense que nous avons encore beaucoup de choses à voir et à découvrir. Mais le moins que l’on puisse dire c’est que nous arrivons à trouver un certain équilibre à cette vie, sous le soleil. Plus simple pour moi que pour Matthieu, qui est bien plus sauvage et socialise moins vite que moi.
Sur ce, il est 9h ici, j’attends Sarah ma coach sportive, pour une petite séance bien énervée !
Je vous souhaite une belle journée et je vous dis à très vite.

Leave a Reply

Your email address will not be published.