Lifestyle

Etes-vous introverti.e, extraverti.e ou ambiverti.e, comme moi ?

Il y a quelques années, j’ai découvert un truc hyper intéressant sur moi : j’ai absolument besoin de passer du temps seule pour me ressourcer et recharger mes batteries.

C’est quelque chose que j’ai toujours fait assez naturellement, mais je ressentais parfois un peu de culpabilité quant à ce besoin de m’isoler. Lorsque je pars en weekend ou en vacances avec des ami.e.s par exemple, j’ai toujours besoin d’avoir un peu de temps pour moi chaque jour et je pense que c’est pour cela que j’aime tant mes routines du matin et du soir, seule et au calme. J’ai toujours beaucoup apprécié de faire des choses en solitaire – j’adore déjeuner seule au restaurant ou aller au cinéma en solo- mais je prends aussi un plaisir immense à passer du temps avec mes proches et mes amis !

Introversion VS extraversion

C’est le psychiatre Jung qui a introduit les concepts de personnalités introverties et extraverties au début des années 1920 dans son livre « Types Psychologiques ». On dit que les extraverti.e.s puisent leur énergie à l’extérieur, notamment via les interactions sociales tandis que les introverti.e.s puisent plutôt leur énergie à l’intérieur, notamment via des moments de solitude qui leur sont nécessaires.

On associe souvent l’introversion à la timidité et, de ce fait, je ne m’étais jamais considérée comme introvertie, car j’ai le contact facile et je suis naturellement à l’aise avec les autres. C’est après avoir fait ce test MBTI et découvert que j’avais 51% d’extraversion et 49% d’introversion que j’ai commencé à m’intéresser de plus près à l’introversion, qui n’est en réalité pas synonyme de timidité (bien que l’on puisse évidemment être introverti.e ET timide).

La dichotomie extraversion / introversion est chargée de préjugés et comme toujours, il n’est jamais bon de mettre les gens dans des cases ! En revanche, je suis persuadée qu’apprendre à se connaître et savoir ce qui nous permet de nous sentir bien est primordial pour être épanoui.e au quotidien ! Si, comme moi, vous avez du mal à vous considérer extraverti.e ou introverti.e, le concept d’ambiversion dont je vais vous parler devrait résonner pour vous 🙂

L’ambiversion, le meilleur des 2 mondes ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’ambiversion ? Les ambiverti.e.s se situent entre les extraverti.e.s et introverti.e.s et constitueraient une grande partie de la population. Selon Adam Grant, un psychologue américain ayant étudié le sujet, les ambiverti.e.s sont des personnes particulièrement flexibles et adaptables, capables d’ajuster leur approche selon les situations et les personnes qu’ils/elles rencontrent. Ils/elles peuvent à la fois s’épanouir dans des rôles de leadership comme dans des rôles de soutien et ont grande capacité d’écoute, tout en ayant assez d’assurance pour faire passer leurs messages, ce qui fait d’eux/elles d’excellent.e.s communicant.e.s.

Les ambiverti.e.s sont généralement aussi à l’aise avec les introverti.e.s que les extraverti.e.s. et leur trait de personnalité caractéristique est le fait qu’ils/elles ont à la fois besoin de temps seul.e.s ET de temps avec les autres. Les ambiverti.e.s aiment autant passer du temps avec leurs ami.e.s que dans sur leur canapé avec un bon livre.

Personnellement, c’est un concept qui me parle énormément et ce test en ligne semble confirmer que je suis bien ambivertie. J’aime beaucoup l’idée de nuance qu’apporte l’ambiversion lorsqu’on ne se retrouve pas dans cette dualité extraversion / ambiversion ! Je trouve ça vraiment intéressant et en prendre conscience m’a permis de mieux gérer et respecter mon énergie et surtout de ne plus culpabiliser d’avoir besoin de passer du temps seule ! 

Si ce sujet vous parle, je vous recommande cet article (en anglais) et celui-ci (en anglais également) pour aller plus loin.
Si le concept des différents types de personnalité vous plaît, vous pouvez relire mon article sur les 6 tests de personnalité qui m’ont permis d’apprendre à mieux me connaître !

Et vous ?

Vous vous définiriez plutôt comme introverti.e, extravertie ou, comme moi, ambiverti.e ? Vous connaissiez ce concept ?