Lifestyle

L’année de la transition : mon bilan 2022 et mes intentions pour 2023

Bonne année à tous et toutes ! Comme tous les ans, j’aime profiter de cette période pour faire le point sur l’année qui vient de s’écouler et définir mes intentions pour l’année qui débute. Après des années à dresser de longues listes de résolutions (souvent génératrices d’une pression auto-imposée), je préfère maintenant largement le concept d’intentions, que je vois plutôt comme un fil conducteur pour mon année, une boussole que je garde en tête dans les moments de doute ou de difficulté.

Si j’aime autant faire le point en fin d’année c’est parce que je trouve qu’on a souvent l’impression que les choses stagnent ou n’avancent pas aussi vite qu’on le souhaiterait, mais lorsqu’on prend vraiment le temps de regarder en arrière, on se rend compte de combien on a évolué et cheminé en un an ! Je trouve ça hyper encourageant !

2022 – le bilan de mon année

En 2022 ça a été les montagnes russes émotionnelles pour moi : l’année a été intense en remise en question personnelle et déconstruction de croyances limitantes dans toutes les sphères de ma vie. Ça a donné lieu à pas mal d’inconfort et de friction dans mon quotidien, qui m’ont causé beaucoup de fatigue émotionnelle et de grands moments de doute et de découragement aussi. Ceci dit, je savais que je traversais tout cela pour de bonnes raisons et que démêler les choses que j’ai démêlées cette année était primordial pour continuer à avancer dans ma vie avec sérénité. Il y a eu beaucoup de moments de joie et de gratitude aussi, avec notamment l’installation dans notre maison qui a été un point marquant de notre année 2022 avec Vincent !

La grande révolution de mon année 2022 a été d’investir en moi-même en me faisant coacher par la formidable Cristina. C’est sans aucun doute grâce à tout le travail que j’ai fait via le coaching (je vous en reparle plus bas) que j’ai fini 2022 dans un état d’esprit totalement différent que je ne l’ai commencé.

J’ai vraiment le sentiment que cette année 2022 était la fin d’un cycle commencé fin 2019 avec mon burnout. Je ressens une grande sensation de libération depuis le dernier trimestre de l’année, comme si j’avais un poids en moins, avec le sentiment qu’une page se tourne et que je m’apprête à écrire un nouveau chapitre de ma vie.

Comme les années précédentes, j’ai listé quelques thèmes clés de mon année 2022 que j’avais envie de partager avec vous, ainsi que des ressources qui pourront peut-être vous aider aussi :

Je me suis recentrée sur MOI

Ma plus grande joie dans la vie est d’aider les autres. C’est quelque chose qui me vient naturellement et rien ne me réjouit plus que lorsque j’ai pu aider, même de la plus petite des manières, à améliorer la vie de quelqu’un. Cependant, cette envie irrésistible d’aider me conduit parfois à vouloir changer les autres, car j’ai le sentiment qu’une autre manière de faire ou de penser leur permettrait de vivre une vie « meilleure ».

Cette année, j’ai vraiment intégré le fait que je ne pouvais pas changer les autres et que la seule vie dont j’étais responsable était la mienne (ce qui est déjà pas mal haha). C’est un concept que j’avais compris de façon intellectuelle depuis longtemps, mais que je n’avais pas profondément intégré (le coaching m’a permis ce déclic). Je me suis donc recentrée sur moi-même, en comprenant que mon bonheur n’était pas conditionnel de celui des autres et qu’adopter une position de sauveuse me desservait. C’était un point bloquant pour moi, car je me suis rendue compte que je n’arrivais pas à m’autoriser à être pleinement heureuse si j’avais le sentiment – potentiellement à tort – que certaines personnes qui comptent pour moi n’étaient pas pleinement heureuses aussi.

J’ai continué à dire non et poser des limites

C’était l’une de mes intentions de 2021 et j’ai continué sur cette lancée en 2022. Cette année, je suis passée l’étape suivante en réussissant à beaucoup moins -et même parfois plus du tout- culpabiliser lorsque je disais non. Victoire ! Cela m’a permis de davantage m’écouter (en ne me sacrifiant plus pour mes autres) et d’oser dire / faire certaines choses. C’est hyper libérateur !

Le coaching a transformé ma vie

Comme je vous le disais plus haut, si je n’avais qu’une chose à retenir de cette année ce serait mes sessions de coaching avec l’incroyable Cristina : me faire coacher a complètement transformé ma vie et mon mindset ! Rumination mentale, perfectionnisme, relation conflictuelle au temps, manque de sécurité émotionnelle dans certains pans de ma vie, procrastination (liée au perfectionnisme), rejet de certaines émotions, attentes irréalistes, etc : on a travaillé ensemble sur de nombreux sujets et j’ai énormément appris sur moi, avec des outils concrets et des clés pour avancer. J’ai eu tellement de déclics depuis j’ai commencé, vraiment ma vie a été métamorphosée !

Au-delà du fait que le coaching m’ait profondément aidé, je crois que cela m’a aussi montré qu’accepter de l’aide des autres était nécessaire et pouvait rendre la vie tellement plus douce et aisée.

Je sais que l’on peut parfois être rebuté.e à l’idée d’investir une certaine somme dans du coaching, mais je crois qu’il n’y a pas mieux que d’investir en soi-même, en son propre développement et en sa propre santé mentale ! Le coaching m’a apporté plus que n’importe quel autre achat aurait pu m’apporter et j’en ressens les bénéfices dans tous les pans de ma vie !

J’ai appris que toutes les émotions doivent être ressenties

Ça fait maintenant 12 ans que je me passionne sur le développement personnel et qu’apprendre à me connaître m’a permis de construire une vie avec laquelle je me sens en phase.

Cependant, je pense qu’il y a quelques années j’ai pu tomber dans le travers de la « positivité toxique » en cherchant tellement à être dans un état constant de bonheur / joie / gratitude que je ne me laissais pas le droit de ressentir d’autres émotions « négatives » comme la frustration, la déception, la colère, l’injustice, etc. J’ai compris que c’était ce qui m’avait poussée au burnout fin 2019 : je ressentais les signes avant-coureurs de cet épuisement depuis déjà un bout de temps, mais je ne me laissais pas le droit de les ressentir, car « j’étais chanceuse d’avoir la vie que j’avais », « je n’avais pas de quoi me plaindre », « je n’avais pas le droit de ne pas être heureuse au vu de ma situation », etc.

C’est un discours intérieur qui m’a vraiment desservi à cette période de vie et, cette année, j’ai compris que l’idée n’est pas de ressentir des émotions positives en permanence, mais tout simplement de ressentir des émotions, quelles qu’elles soient, de les accueillir et d’écouter ce qu’elles viennent nous dire. J’ai beaucoup travaillé sur ce point en coaching et j’ai vraiment eu un gros déclic sur le sujet ! J’ai par exemple réalisé que je me braquais systématiquement dès que je ressentais de la frustration ou de la déception et que je rejetais totalement ces émotions. J’ai beaucoup travaillé sur ça et depuis je n’ai plus peur de l’inconfort que peuvent me causer certaines émotions.

Un des concepts que j’aime beaucoup, enseigné par Brooke Castillo et dont j’ai beaucoup parlé avec ma coach est que la vie est 50/50 : 50% incroyable et 50% difficile et que notre objectif ne doit pas être d’être 100% heureux.se ou satisfait.e à, mais plutôt de se créer la sécurité intérieure pour traverser toutes les émotions, même celles qui sont moins plaisantes à ressentir. Si le concept vous intéresse et que vous parlez anglais, je vous recommande grandement cet épisode de podcast de Brooke Castillo qui évoque le concept en détail.

Je me suis libérée de ma rumination mentale

En 2022, j’ai ENFIN réussi à me débarrasser de ma rumination mentale, ce fameux overthinking dont je souffrais vraiment, particulièrement ces dernières années et sincèrement ça relevait quasiment du miracle pour moi ! C’était tellement ancré en moi que je pensais que cela faisait partie intégrante de ma personnalité.

C’est en créant la sécurité émotionnelle intérieure que j’ai notamment réussi à me libérer du regard des autres et ensuite me débarrasser de cette rumination mentale. Surprise surprise c’est le coaching qui m’a permis d’accéder à cela (preuve que l’on peut sans cesse changer et créer de nouvelles pensées grâce à la neuroplasticité du cerveau) et depuis j’ai l’impression d’avoir gagné tellement de temps dans mes journées ! Je peux dorénavant allouer tout le temps que je passais à ruminer, remettre en question mon travail, ce que j’avais dit ou fait à d’autres projets et activités qui me sont tellement plus bénéfiques !

J’ai continué à cultiver l’authenticité et la vulnérabilité

C’était une de mes intentions de 2022 (sur laquelle j’ai largement agi) et que je souhaite continuer à intégrer dans mon quotidien, car c’est une de mes valeurs de vie les plus importantes. J’ai beaucoup travaillé sur l’authenticité dans mes relations personnelles en 2021/22 (j’ai vraiment besoin de relations profondes, authentiques et honnêtes, où tout le monde peut être 100% soi-même), mais aussi dans la manière dont j’aborde mon business, dont je travaille et également dans ce que je partage ici, sur les réseaux sociaux ou dans ma newsletter.

Comme j’ai appris à me libérer de ma rumination mentale, c’est plus facile pour moi de partager avec authenticité, car je ne me pose plus 50 000 questions après avoir publié quelque chose par exemple !

J’ai été douce avec moi-même

Comme je vous le disais en début d’article, 2022 a été une année chargée émotionnellement, mais je suis fière de moi, car j’ai réussi, même dans les moments les plus compliqués, à « rester dans mon équipe » en cultivant l’autocompassion et sans m’autoflageller.

Lorsque je manquais de motivation ou d’inspiration, je suis restée douce avec moi-même et au lieu de rajouter une couche de culpabilité à ce que je traversais déjà, j’ai agi comme je l’aurais fait pour une amie, avec compassion et douceur. Ça a tout changé et ça m’a permis de cultiver ma propre confiance en moi-même aussi.

J’ai compris que l’on peut toujours changer, recommencer et réécrire son histoire

S’il y a bien quelque chose que cette année 2022 m’a apprise (et plus généralement ces 3 dernières avec mon burnout puis la période Covid) c’est que l’on peut sans cesse réécrire son histoire, recommencer, décider de changer des choses, de ne plus en faire d’autres. Et c’est tellement empowering de savoir ça ! Alors certes, le changement est souvent difficile, inconfortable et parfois paraît même insurmontable, mais je pense que c’est primordial de se rappeler que l’on est l’architecte de sa propre vie et que, malgré nos croyances parfois limitantes, on a le choix !

J’ai personnellement beaucoup évolué / réécrit ma vie / pris des décisions difficiles ces dernières années, mais c’est ce qui me permet aujourd’hui de vivre une vie bien plus consciente et pas en « pilote auto », alignée avec mes propres envies et valeurs.

Comment je souhaite évoluer en 2023 – mes intentions pour l’année

Je commence vraiment 2023 avec une nouvelle énergie pour 2023 : je me sens alignée et j’ai confiance en ma capacité à accomplir mes objectifs et réaliser mes souhaits en envies. J’ai confiance en moi-même pour réaliser mes envies, mes souhaits et mes objectifs. Je sais qu’il y aura des moments de doute, de difficulté et des challenges en 2023, mais j’ai créé la sécurité émotionnelle pour accueillir et affronter ça. Je n’ai plus peur de l’inconfort !

  • Oser ! Me faire confiance et mettre en place les étapes nécessaires à la réalisation des projets dont je rêve, en n’ayant pas peur de l’échec, de devoir recommencer et réajuster ! J’ai notamment 2 gros projets pour 2023 (liés au développement perso / bien-être) que j’ai envie de mettre en place depuis DES ANNÉES et que j’ose enfin concrétiser en 2023 !
  • Améliorer ma relation au temps, à la productivité et réussir à être OK quand je ne fais « rien ».
  • Continuer à prioriser ma santé mentale au quotidien via des activités qui me nourrissent et m’apaisent (marche, Pilates, méditation, journaling, etc).
  • Rencontrer de nouvelles personnes, étendre mon cercle et continuer à cultiver des relations profondes, honnêtes et solides, basées sur la confiance et la vulnérabilité.
  • Passer du temps à l’extérieur tous les jours ! Gretchen Rubin a lancé le challenge #23outside23: passer 23 minutes à l’extérieur chaque jour de 2023 et j’adhère totalement !
  • Utiliser mon téléphone de manière active et non passive, réduire mon temps d’écran et être plus présente (notamment lors des repas ou le soir, pour renforcer mon lien avec Vincent).
  • Me rappeler que je ne suis responsable que de ma propre vie et que mon bonheur n’est pas conditionnel de celui des autres (abandonner la position de « sauveuse » que j’adopte parfois)
  • Accueillir plus de flexibilité et de « flow » dans mon quotidien (moins de contrôle et de rigidité sur certains sujets)

Quelques pistes pour vous inviter à faire le point sur votre année passée + définir vos intentions pour l’année à venir :

Des amorces :

Si vous avez vous aussi envie de faire le bilan sur 2021 et de définir vos intentions pour 2022, il vous suffira d’un carnet et d’un papier et des ces amorces pour vous aider :

  • 2022 a été l’année où j’ai …
  • En 2022, quelles ont été les personnes ou expériences qui ont généré des émotions positives pour moi …
  • En 2022, quelles ont été les personnes ou expériences qui ont généré des émotions négatives pour moi …
  • En 2022 j’aurais aimé allouer plus de temps à …
  • En 2022 j’aurais aimé allouer moins de temps à …
  • Quelle a été la plus grande leçon que j’ai retirée de 2022 …
  • En 2023 je veux laisser derrière moi …
  • En 2023 je veux continuer à ….
  • En 2023, je veux commencer/apprendre à …

Je vous recommande aussi cet excellent épisode du podcast On Purpose de Jay Shetty si vous parlez anglais !

Le mot de l’année

Et un autre concept que j’aime beaucoup, proposé par Gretchen Rubin et Clotilde Dussoulier : choisir un mot pour son année ! Clotilde explique très bien le concept dans cet épisode de podcast si c’est quelque chose qui peut vous inspirer !

Cette année j’ai choisi le mot « incarner », dans l’idée d’enfin oser incarner pleinement mes valeurs, mes envies, mes souhaits, sans craindre changement et sans avoir peur de ce que pourrait penser les autres.

Le vision board

Je vous avais expliquais en détails le concept dans cet article dans lequel je vous parle de mon vision board et je vous apprends à faire le vôtre ! Si vous êtes quelqu’un de visuel, vous allez adorer l’idée ! Je vais prendre le temps de refaire le mien dans les jours à venir !

Bonne année !

Je vous souhaite sincèrement tout le meilleur pour 2023 : des petits et des grands bonheurs, la santé, la sérénité et l’apaisement au quotidien ainsi et l’épanouissement dans vos projets personnels et professionnels ! 

Je veux aussi vous remercier pour votre soutien au quotidien : je suis profondément reconnaissante d’avoir une si belle communauté à mes côtés. Merci pour nos échanges qui m’apportent tant et qui me font grandir d’année en année !

Et vous ?

Comment vous abordez cette année 2023 ? Vous avez un mot de l’année ou des intentions ? Comment s’est passé 2022 pour vous ?